Ottawa est prêt pour les véhicules électriques

 
Branchez-vous sur l'avenir du transport écologique
 

Pourquoi des véhicules électriques (VE)?

Les VE sont non seulement 70 % plus écolos que les véhicules à essence, mais ils sont aussi moins chers d’utilisation et d’entretien. Les VE fonctionnent également mieux : accélération rapide, comportement routier souple et conduite silencieuse.

Comment les VE fonctionnent-ils?

Les véhicules électriques à batterie (VEB) fonctionnent entièrement à l’électricité grâce à un bloc-batterie qui alimente une transmission électrique. Lorsque la batterie est épuisée, on la recharge en la branchant à une prise murale ou à une borne conçue à cet effet. Les véhicules hybrides rechargeables (VHR) ont aussi un moteur électrique et une batterie, mais ils recourent au moteur à essence lorsque la batterie devient faible.

 
 

Les véhicules électriques : un choix sensé pour les conducteurs et les entreprises d’Ottawa – sur le plan économique et environnemental.


 

Dans le cadre de son Orientation stratégique, Hydro Ottawa s’est engagée à faire progresser l’adoption des VE et à élargir l’accès à des bornes de recharge. Nous prenons d’ailleurs les mesures nécessaires pour respecter cet engagement.

En 2012, nous avons joint les rangs de Mobilité électrique Canada, une association nationale « vouée à la promotion de la mobilité électrique comme solution durable à la réalisation des objectifs énergétiques et environnementaux croissants du Canada ». Et en 2014, nous avons fait équipe avec Pollution Probe pour mener une étude portant sur l’adoption et la prévision de la mobilité électrique afin d’étudier les effets actuels et futurs des VE sur le marché d’Ottawa et sur les infrastructures électriques de la ville.

Nous avons ajouté des VE à notre parc automobile et installé des bornes de recharge à nos bureaux des chemins Albion et Merivale. Nous collaborons aussi avec la Ville d’Ottawa, des organismes publics et des entreprises pour accroître l’accès à des bornes de recharge pour VE à davantage d’endroits. Plus récemment, nous avons collaboré avec Tesla dans le cadre de l’installation de bornes de « Superchargement » au Centre Rideau.

Les VE sont offerts à compter de 27 000 $, et la plupart se vendent entre 35 000 $ et 45 000 $. Il existe différents formats de VE — compact, intermédiaire, VUS —,  et plus de 35 marques et modèles sont actuellement disponibles sur le marché, tandis que le lancement de nouveaux VE est continuellement annoncé. L’automobiliste canadien moyen, qui parcourt 20 000 km annuellement, peut économiser jusqu’à 2 000 $ par année uniquement en carburant.

Les VE sont également moins chers d’utilisation et d’entretien que les véhicules à essence, permettant aux propriétaires d’économiser des milliers de dollars au cours de la vie utile de leur VE. Par exemple, un véhicule électrique à batterie coûte jusqu’à 75 % moins cher à conduire cher à conduire qu’un véhicule à essence, ce qui représente une économie annuelle de 1 500 $ à 2 000 $ en carburant pour un conducteur de VE moyen.

Depuis le 1er mai 2019, Transports Canada offre un incitatif pouvant aller jusqu’à 5 000 $ pour les véhicules zéro émission (VZE) neufs admissibles. Offert dans le cadre du programme IVZE, l’incitatif vise l’achat ou la location de véhicules neufs; il est appliqué directement sur l’acte de vente ou le contrat de location, soit chez les concessionnaires ou en ligne.

Des incitatifs sont offerts pour les véhicules électriques à batterie, les véhicules à pile à hydrogène et les véhicules hybrides électriques qui sont achetés ou loués au Canada chez un concessionnaire autorisé. Plus précisément :

  • les véhicules électriques à batterie, les véhicules à pile à hydrogène et les véhicules hybrides électriques rechargeables pouvant franchir de longues distances sont admissibles à un incitatif de 5 000 $;
  • les véhicules hybrides électriques rechargeables de plus faible portée sont admissibles à un incitatif de 2 500 $.

Remarque : les véhicules d’occasion ne sont pas admissibles.

Certaines restrictions s’appliquent, notamment sur le plan de l’admissibilité des véhicules. En savoir plus.

Selon le ministère des Transports de l’Ontario :

  • En moyenne, la recharge nocturne d’un VE à batterie type coûte moins de 300 $ par année, soit environ 0,78 $ par jour.*1
  • Un VE hybride rechargeable type coûte environ 700 $ par année, ou 1,92 $ par jour, en énergie (essence et électricité).*2
  • Les voitures à essence comparables peuvent coûter de 1 000 $ à 2 500 $ par année en carburant; cela représente une dépense quotidienne pouvant être 8 fois plus élevée par rapport aux VE.*3

Lorsqu’ils sont branchés durant la nuit, les VE utilisent l’électricité du réseau pour réchauffer la batterie. Ainsi, les VE démarrent sans broncher par temps froid. Par contre, un froid extrême (-20 oC ou davantage) peut raccourcir de 40 % l’autonomie d’un VE. Pourquoi? Parce que le VE doit puiser de l’énergie pour réchauffer sa batterie et son habitacle. Malgré tout, les VE offrent suffisamment d’autonomie avec une seule recharge pour répondre aux besoins quotidiens de la plupart des Canadiens.

Les VE doivent passer avec succès les mêmes essais rigoureux que les véhicules à essence et ils sont pleinement certifiés pour circuler sur les routes et autoroutes du Canada. Les VE offrent également les mêmes options de confort en hiver que les voitures à essence, notamment des sièges chauffants et un volant chauffant.

Si vous souhaitez faire installer une borne de recharge de niveau 2 à la maison, voici quelques éléments importants à retenir :

  • Vous devez embaucher un entrepreneur-électricien certifié pour faire installer la borne de recharge, et ce, pour vous assurer que l’installation soit conforme au Code de sécurité relatif aux installations électriques de l’Ontario (disponible en anglais seulement).
  • Vous devez vous assurer que l’installateur demande un permis à l’Office de la sécurité des installations électriques (OSIE) avant de commencer à installer votre borne de recharge pour VE.
  • Vous devez vérifier si toutes les pièces d’équipement installées sont certifiées pour une utilisation au Canada, et ce, par un organisme de certification reconnu à l’échelle nationale – CSA, cUL, cETL – ou qu’elles portent un sceau de certification approuvé par l’OSIE.
  • Vous (ou votre entrepreneur) recevrez un certificat d’inspection de l’OSIE dès que l’installation sera jugée conforme au Code de sécurité relatif aux installations électriques de l’Ontario.

Pour obtenir plus d’information sur l’installation d’une borne de recharge pour VE, visitez www.esasafe.com (en anglais seulement).

Pour en savoir davantage sur les VE, visitez le site de Plug’n Drive (en anglais seulement). Cet organisme sans but lucratif est une source d’information fiable et objective sur les voitures électriques et les bornes de recharge. 

Les véhicules électriques à batterie actuellement sur le marché peuvent parcourir au moins 120 km à 200 km avec une seule recharge. Les véhicules hybrides rechargeables et les VE à autonomie prolongée peuvent parcourir plus de 500 km en combinant l’utilisation de la batterie et du moteur à essence évolué. Comme la plupart des Canadiens parcourent 50 km ou moins par jour, l’autonomie en mode électrique surpasse largement les besoins quotidiens d’un grand nombre d’automobilistes du pays.

Par ailleurs, la batterie des VE ne s’épuise pas soudainement. Comme dans les véhicules à essence, le tableau de bord indique continuellement l’état de la batterie et une estimation de l’autonomie restante. De plus, les VE se comportent plus efficacement aux feux rouges ou dans les embouteillages. Lorsqu’un VE s’arrête, le moteur électrique ne puise pas d’énergie de la batterie, tandis que les moteurs à essence continuent de brûler du carburant même en position stationnaire.

Tous les VE sont vendus de série avec un câble qui permet de recharger la batterie au moyen d’une prise murale ordinaire, qu’on appelle recharge de niveau 1 ou de 120 volts. Il faut compter entre 8 et 20 heures pour recharger pleinement un VE au niveau 1.

Les bornes de recharge de niveau 2 s’appuient sur un système à 240 volts (semblable à la prise d’une sécheuse ou d’une cuisinière) et peuvent entièrement recharger un VE à batterie en 4 à 8 heures, et un véhicule hybride rechargeable en environ 1 à 4 heures.

En plus de recharger votre VE à la maison, vous pouvez le brancher à différentes bornes de recharge publiques. Actuellement en Ontario, il y a plus de 500 bornes de niveau 2 (240 volts) et un nombre croissant de bornes de recharge rapide de niveau 3. Les bornes de niveau 3 peuvent recharger entièrement une batterie de VE en 20 à 30 minutes environ, soit au moins 8 fois plus rapidement qu’une borne de recharge de niveau 2.

Dans le cadre du Programme ontarien de bornes de recharge pour véhicules électriques (BRVE), plus de 140 bornes de recharge de niveau 3 et près de 200 bornes de niveau 2 ont été installées partout dans la province, et des bornes supplémentaires sont déjà prévues. À Ottawa, il existe présentement neuf bornes de niveau 3 et six bornes de niveau 2; d’autres s’ajouteront bientôt à ce réseau.

Dans la province, des bornes de recharge sont habituellement accessibles à des endroits stratégiques, notamment des sites touristiques, restaurants, centres commerciaux et immeubles municipaux, favorisant les déplacements urbains. Les bornes de niveau 3 (recharge rapide) sont généralement situées le long des autoroutes et d’autres grandes artères, et ce, pour faciliter les déplacements interurbains pour les conducteurs de VE.

À travers le Canada, il existe près de 7 000 bornes de recharge publiques, nombreuses desquelles sont des bornes rapides de niveau 3. Pour trouver des bornes de recharge publiques à Ottawa, dans d’autres villes ou sur votre itinéraire, visitez :

 
 
Les avantages pour vous

Écoénergétique

Un VE élimine ou diminue la consommation de carburant, ce qui peut réduire de plus de 50 % les coûts d’utilisation du véhicule.
 
 

Abordable

L’électricité coûte moins cher que l’essence et l’entretien d’un VE est minime.

Entretien minime

 Les conducteurs économisent jusqu’à 60 % sur les frais d’entretien, car les moteurs électriques sont plus fiables que les moteurs à essence. Adieu vidanges d’huile, vérification du niveau des liquides et silencieux défoncés.
 
 

Écologique

Un VE est 70 % plus vert qu’un véhicule à essence. De plus, la batterie au lithium-ion est recyclable à 90 %.

Plaisir au volant

Les VE fournissent instantanément un couple maximal, ce qui se traduit par une accélération nerveuse, rapide et égale. Et grâce à leur centre de gravité plus bas, les VE offrent une stabilité et un comportement routier remarquables.
 
 

Accès aux voies réservées

En Ontario, les conducteurs de VE bénéficient d’une plaque d’immatriculation « verte », leur permettant de rouler dans toutes les voies réservées aux véhicules multioccupants (VMO), même avec une seule personne à bord.
 
 
Combien Vous Pourriez Économiser
 

Électricité utilisée par 100 km1

Prix de l’électricité2

Coût / 100 km

1,30 $
 
 

Consommation de carburant par 100 km

Prix du carburant3

Coût / 100 km

8,19 $
 
 

Kilométrage annuel parcouru

 

1. Consultez le guide de consommation des véhicules électriques à batterie de Ressources naturelles Canada.
2. Le coût d’un kilowattheure (kWh) varie selon les prix en fonction de l’heure de consommation.
3. Prix moyen à la pompe pour de l’essence ordinaire en Ontario, taxes incluses.

Économisez jusqu’à 5 000 $ sur un véhicule zéro émission neuf

Un incitatif pouvant aller jusqu’à 5 000 $ est offert pour les véhicules zéro émission (VZE) neufs admissibles grâce au programme IVZE de Transports Canada.

En savoir plus
 
 
Trouvez un endroit pour recharger
 
 
Poursuivez la route
 

L’avenir est électrisant

Les véhicules électriques (VE) continuent de gagner en popularité au Canada et bien des gens se posent des questions concernant leur incidence à long terme sur l’environnement et le réseau d’électricité.

Bornes de recharge publiques : choses à faire et à ne pas faire

À mesure que les véhicules électriques (VE) gagnent en popularité auprès des conducteurs, on observe une augmentation du nombre de bornes de recharge publiques, aussi appelées « matériel d’alimentation pour véhicules électriques ». C’est le cas tant dans les villes qu’en bordure des grandes routes, où l’installation de bornes de recharge rapide a grandement progressé.

Un véhicule électrique répondrait-il à mes besoins?

À mesure qu’évolue la technologie associée aux véhicules électriques, plus de Canadiens envisagent d’opter pour un véhicule électrique.

Tout ce qu’il faut savoir sur les véhicules électriques

Depuis quelque temps, les véhicules électriques (VÉs) sont à l’avant-plan de l’actualité. Mais avec tout ce qu’on dit à leur sujet, vous pourriez encore vous demander si ces véhicules peuvent vraiment concurrencer les véhicules à essence ordinaires. Eh bien oui, ils le peuvent.

Rechargeons nos batteries!

De nos jours, posséder un véhicule électrique (VE), ce n’est pas plus compliqué que d’avoir un véhicule à essence. En fait, on pourrait même faire valoir que, du point de vue de « l’alimentation », c’est plus facile. Avec un véhicule à essence, on doit arrêter à une station-service pour faire l’appoint ou le plein d’essence alors qu’il suffit de brancher un VE pour obtenir le même résultat.

MiGen

MiGen Réseau transactionnel représente le futur marché de l’énergie, dans lequel les clients produiront davantage de leur propre électricité, la stockeront, la distribueront aux voisins reliés à eux et réachemineront l’énergie inutilisée au réseau.