Tout ce qu’il faut savoir sur les véhicules électriques

Depuis quelque temps, les véhicules électriques (VÉs) sont à l’avant-plan de l’actualité. Mais avec tout ce qu’on dit à leur sujet, vous pourriez encore vous demander si ces véhicules peuvent vraiment concurrencer les véhicules à essence ordinaires. Eh bien oui, ils le peuvent.

La plupart des gens connaissent les avantages environnementaux que procurent les VÉs, en particulier ceux à batterie, mais pour beaucoup d’entre eux la vraie question demeure « combien cela va-t-il me coûter? » Les VÉs coûtent un peu plus cher à l’achat, mais les rabais offerts en ce moment les rendent souvent concurrentiels par rapport aux véhicules à essence équivalents. Selon la recherche, à mesure que la technologie évoluera et que les coûts de production diminueront, les VÉs représenteront l’option la moins coûteuse d’ici quelques années même sans subvention à l’achat. Il convient également de mentionner que c’est après l’achat que l’on réalise les véritables économies. Le moteur d’un VÉ est bien plus simple et est conçu de façon à assister le freinage, ce qui réduit considérablement l’usure des freins et de ce fait les coûts d’entretien. De plus, les moteurs électriques nécessitent moins de soins. Ils n’ont pas de transmission ni de système d’échappement et ne requièrent aucun changement d’huile. Les moteurs électriques ne comportent qu’une seule pièce mobile et sont beaucoup moins sujets aux pannes. En outre, les batteries sont conçues pour la durée de vie du véhicule. Tous ces avantages varient bien sûr en fonction du constructeur, de l’endroit où l’on utilise le véhicule et de l’usage qu’on en fait. Néanmoins, tous les VÉs sont couverts par de bonnes garanties.

Vous voulez économiser davantage? Toutes les recherches démontrent que pour parcourir une distance donnée, l’électricité est beaucoup plus économique que l’essence.  

Selon diverses études, dans le pire des cas – chargement de la batterie en période de pointe – le coût de l’électricité équivaut à la moitié du coût de l’essence, alors que dans le meilleur des cas – chargement de la batterie en période creuse – il représente le quart du coût en essence d’un véhicule comparable. Fait intéressant, les économies sont encore plus considérables dans le cas d’un VUS électrique puisqu’il vous coûtera au pire 30 % et au mieux 15 % du coût d’un VUS à essence. Maintenant que vous savez que la recharge d’un VÉ coûte beaucoup moins qu’un plein d’essence, vous vous demandez sans doute quelle distance un VÉ peut parcourir sur une seule charge. Le fait est que la plupart des VÉs à batterie sur le marché à l’heure actuelle offrent une autonomie d’au moins 100 km l’hiver et de 250 à 350 km l’été.

Ce qui nous amène à la grande question, particulièrement importante pour les Canadiens: les VÉs conviennent-ils pour la conduite hivernale? Si la performance de la batterie diminue pendant les mois d’hiver puisqu’il faut de l’énergie pour réchauffer le moteur de même que l’habitacle et les sièges, la réduction de l’autonomie varie selon les modèles et d’autres facteurs. En moyenne, l’autonomie est réduite de 25 à 50 %, en fonction de la température. Il faut toutefois garder à l’esprit que le rendement des véhicules à essence baisse également pendant l’hiver. La réduction de l’autonomie des VÉs est principalement attribuable au chauffage de l’habitacle, ce qui est également vrai pour les véhicules à essence. L’avantage d’un VÉ tient au fait que son moteur démarre toujours alors qu’il faut parfois survolter la batterie d’un véhicule à essence au plus froid de l’hiver. De plus, la tenue de route est meilleure puisque le poids du VÉ se situe plus près du sol et que ses moteurs sont dans les roues. On recommande bien sûr des pneus d’hiver pour tous les véhicules, peu importe le type de moteur. Même avec la réduction de l’autonomie, il est possible de rouler en hiver sur une seule charge puisque la plupart des Canadiens parcourent au plus 60 km par jour.

Avec toutes les avancées technologiques et le soutien des gouvernements provinciaux pour étendre le réseau de bornes de recharge, il est de plus en plus facile – et de plus en plus économique – de posséder un VÉ. Les conducteurs qui souhaitent contribuer à la protection de l’environnement peuvent le faire, sans sacrifier ni leur confort ni leurs économies, en achetant un VÉ.

Chroniques et articles de fond concernant Hydro Ottawa, notre industrie et notre communauté.