Lextrieur de deux maisons cte  cte, chacun avec un climatiseur.

Climatisation

Comment puis-je réduire mes frais de climatisation lors des chaudes journées d’été?

Lorsque le mercure grimpe l’été, la consommation d’électricité peut s’accroître considérablement. À preuve, la climatisation est responsable d’environ un tiers de la consommation d’électricité en Ontario durant les journées les plus chaudes de l’année. De plus, un propriétaire résidentiel qui dispose d’un système central de climatisation peut débourser 200 $ de plus en frais d’électricité au cours de l’été. Voici quelques conseils pour combattre la chaleur et créer un environnement confortable tout en réduisant la consommation d’énergie.

Installez un thermostat programmable

  • Réduisez vos frais de climatisation dans une proportion allant jusqu’à 10 % à l’aide d’un thermostat programmable réglé de façon adéquate.
  • Placez votre thermostat sur un mur intérieur non exposé à des courants d’air et éloigné des bouches d’aération.
  • L’été, réglez votre thermostat à 25 °C lorsque vous êtes à la maison et à 28 °C lorsque vous êtes absent.

Faites de petits changements

  • Fermez les rideaux et les stores par temps chaud et ensoleillé.
  • Songez à créer de l’ombre à l’extérieur de la maison pour empêcher la chaleur d’entrer, par exemple à l’aide d’un abri de jardin, d’une pergola, de volets, d’un auvent, de toiles extérieures de fenêtres, d’arbres et d’arbustes.
  • Calfeutrez vos fenêtres et vos portes pour contribuer à garder l’air frais à l’intérieur.
  • Pour profiter d’une brise fraîche tout en réduisant le recours à la climatisation, utilisez des ventilateurs de plafond réglés pour fonctionner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Les ventilateurs de plafond consomment beaucoup moins d’électricité qu’un climatiseur central. Le rendement d’un ventilateur de plafond et les économies d’énergie générées dépendent toutefois d’une installation et d’une utilisation appropriées.
  • Si possible, faites fonctionner votre climatiseur tôt dans la journée, en soirée et durant la nuit, et ce, pour profiter du tarif des périodes creuses. Assurez-vous qu’il soit éteint en milieu de journée, c’est-à-dire en période de pointe. L’électricité coûte considérablement moins cher durant les périodes creuses. Grâce aux prix en fonction de l’heure de consommation (FHC), vous payez des tarifs qui reflètent généralement la valeur relative de l’approvisionnement en électricité à différents moments de la journée.
  • Améliorez l’isolation de votre grenier pour contribuer à garder l’air frais à l’intérieur. De plus, vérifiez la ventilation du grenier, qui a un effet important sur la température ambiante. Assurez-vous qu’il y ait un nombre suffisant d’évents de toiture et que le soffite soit perforé.

Maintenez votre système de climatisation en bon état

  • Faites inspecter et entretenir votre appareil chaque année par un professionnel certifié en chauffage, ventilation et climatisation (CVC) afin de vous assurer de son fonctionnement optimal.
  • Une fois par mois, vérifiez le filtre de votre climatiseur central ou climatiseur de fenêtre. Remplacez le filtre s’il est obstrué et au moins tous les trois mois, ou encore à la fréquence recommandée par le fabricant de l’appareil. Un filtre encrassé entrave la circulation de l’air et réduit l’efficacité du climatiseur.

Recherchez le sceau ENERGY STAR®

  • Avant d’acheter un nouveau climatiseur central ou de fenêtre, veillez à choisir un modèle homologué ENERGY STAR®, plus efficace que des modèles ordinaires.
  • En magasinant pour un nouveau climatiseur, repérez les cotes de rendement énergétique (EER) et de rendement énergétique saisonnier (SEER). L’EER mesure l’efficacité d’un climatiseur lorsque la température extérieure est de 35 oC, tandis que le SEER mesure l’efficacité de fonctionnement de l’appareil au cours d’une saison complète. Plus les valeurs EER et SEER sont élevées, plus le climatiseur est efficace.