Cinq trucs estivaux pour réduire votre facture d’électricité

La belle saison est enfin à nos portes. Le long hiver canadien et le confinement de la COVID-19 ont rendu les premiers mois de 2020 particulièrement difficiles, et on a tous hâte de passer plus de temps à l’extérieur. Alors qu’on se dirige doucement vers une nouvelle « normalité » sous un ciel plus clément, certains trucs pratiques sont bons à connaître. Découvrez-les pour réduire votre empreinte énergétique et vos frais d’électricité – tout en préservant votre confort tout au long de l’été.

1) Cuisinez [dehors] sur le BBQ

Peut-être utilisez-vous votre barbecue à longueur d’année, mais sinon c’est le moment de le sortir et de le dépoussiérer. Lorsqu’on cuisine à l’intérieur à l’aide du four et des ronds de la cuisinière, la température ambiante peut grimper de quelques degrés. Pour éviter cette chaleur excédentaire sans avoir à mettre en marche le climatiseur, pensez à cuisiner dehors plus souvent. En prime, c’est un excellent prétexte pour sortir de la maison.

2) Étendez le linge [propre] à l’extérieur

Voici un autre prétexte pour prendre l’air : étendre sur la corde à linge est un moyen fantastique de réduire votre consommation d’électricité. En effet, la sécheuse peut représenter une portion considérable de votre facture d’électricité; en tirant parti du séchage à l’air, vous économiserez gros avec le temps. Vous aimeriez savoir combien? Essayez cette calculatrice d’énergie (en anglais seulement); il suffit d’entrer des données simples basées sur les habitudes de lavage de votre maisonnée. Outre les économies, le séchage sur la corde a l’avantage d’être plus doux pour les vêtements et d’en rehausser la fraîche odeur de « net ».

3) Suivez le courant [d’air]

Lorsque le temps se rafraîchit en soirée, profitez de l’air plus frais pour ouvrir les fenêtres. Le matin par contre, conservez cet air frais dans la maison en refermant les fenêtres avant que le thermomètre se mette à grimper. Si vous avez des ventilateurs de plafond, réglez-les pour qu’ils fonctionnent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre afin de pousser l’air frais vers le bas. Un ventilateur de plafond est excellent pour rehausser le confort des occupants d’une pièce : sans réellement abaisser la température ambiante, il crée un effet de brise fraîche sur la peau. Et comme il rafraîchit les gens – et non la pièce –, n’oubliez pas de l’éteindre en quittant les lieux.

Si vous avez besoin de faire fonctionner votre climatiseur, pensez à vérifier le filtre. Un climatiseur dont le filtre est bouché peut consommer jusqu’à 15 % plus d’électricité (en anglais seulement).

4) Place à la lumière [naturelle]

Le printemps et l’été sont synonymes de journées plus longues. En gardant vos stores et rideaux ouverts, vous pouvez donc allumer vos luminaires plus tard. Par temps très chaud cependant, veillez à ne pas trop laisser le soleil plomber directement dans la maison, car la température ambiante s’en ressentira.

C’est le moment d’allumer les lumières? Utilisez des ampoules DEL plutôt que des ampoules à incandescence; elles consomment moins d’électricité, mais produisent aussi moins de chaleur. Et lorsque c’est possible, servez-vous d’un éclairage direct pour illuminer des aires précises.

5) Inutile d’avoir chaud [pour rien]

Selon Ressources naturelles Canada, le chauffe-eau peut représenter jusqu’à 19 % de l’électricité consommée dans une maison. Pour économiser, réglez la température de votre appareil à 120 degrés Fahrenheit (49 degrés Celsius). Si vous magasinez un nouveau chauffe-eau, choisissez un modèle certifié ENERGY STAR® pour optimiser votre efficacité énergétique. Côté lave-vaisselle, il est facile d’économiser de l’énergie – et des dollars – en désactivant l’option de séchage à la chaleur. Enfin, pour éviter que le thermomètre grimpe excessivement dans la maison, limitez l’utilisation d’appareils qui génèrent de la chaleur, par exemple le téléviseur, la console de jeux, le séchoir à cheveux et l’ordinateur.

Nous espérons que ces petits trucs vous seront utiles sur le plan du confort et des économies durant la saison chaude. Pour découvrir d’autres trucs d’économie d’énergie, suivez-nous sur Twitter!

Vos commentaires
Close