Débranchez tout : trucs pour camper sans électricité

La plupart d’entre nous ont passé le dernier trimestre littéralement « scotchés » au réseau d’électricité. On a travaillé et étudié à la maison, on a fait la vaisselle plus souvent et on a passé plus de temps à regarder la télé ou à jouer avec des consoles vidéo. Maintenant que certaines restrictions sont graduellement levées, bien des gens se débranchent pour décrocher : allez hop!, on remplit l’auto, la roulotte ou le VR et on met le cap sur un terrain de camping. Avec un petit peu de préparation et de planification, il est tout à fait possible de camper en couple ou en famille sans électricité.

Certains préfèrent dormir sous la tente, d’autres dans une caravane, mais les amateurs de plein air s’entendent sur un point : le camping est un excellent moyen de chasser l’ennui après des mois de confinement. De nombreux parcs provinciaux de l’Ontario accueillent désormais les campeurs, tout comme des sites de camping privés, avec des mesures supplémentaires en matière de désinfection et de distanciation physique.

Que vous ayez décidé d’aller décrocher en camping dans un environnement public ou que vous montiez une tente dans votre cour pour casser la routine, cet article de blogue est pour vous. Nous avons compilé divers moyens d’économiser l’énergie, de prendre soin de l’environnement et d’inciter toute la petite famille à se préparer à la vie d’aventure. En prime, nous avons aussi pensé à des façons de « recycler » ces idées au retour à la maison, soit maintenant ou après la fin de la pandémie.

Générez du courant à « l’huile de coude »

L’achat d’une bonne radio ou lampe de poche à manivelle est un bon moyen de rehausser la sécurité de votre séjour de camping sans recourir à des batteries ou à l’électricité. Ces articles se vendent à des prix relativement bas, mais on peut aussi investir davantage pour se procurer une radio à manivelle avec lampe intégrée. Ces appareils sont écologiques puisqu’ils fonctionnent sans piles et, à votre retour à la maison, ils constitueront des atouts précieux pour votre trousse d’urgence.

Pompez d’arrache-pied

La plupart des adultes s’entendent là-dessus : dormir sur un matelas gonflable rend le camping beaucoup plus agréable, mais les pompes à air électriques nécessitent une source de courant. Qu’à cela ne tienne, faites un peu d’exercice en utilisant une pompe à pied pour gonfler vos matelas pneumatiques (certains modèles comprennent même cette fonctionnalité). Au moment de magasiner votre pompe, privilégiez un modèle qui est assorti de différents adaptateurs. Lors d’une éventuelle sortie familiale à vélo, de retour à la maison, vous pourrez l’emporter pour regonfler un pneu en cas de besoin.

Tirez (le bon) parti du soleil

Le soleil peut à la fois être utile et désagréable en camping : un soleil de plomb peut rapidement surchauffer la tente et réduire l’efficacité de la glacière. Tâchez d’utiliser l’énergie du soleil pour recharger des lampes solaires (excellent moyen de rehausser la sécurité de votre site de camping la nuit) et des blocs-piles. Aidez aussi votre glacière à conserver sa fraîcheur en la recouvrant d’une housse isolante de fabrication artisanale (article en anglais, mais bien illustré). Les enfants seront sans doute ravis de participer à sa confection! Rapportez-la ensuite à la maison et servez-vous-en lors des pique-niques ou des barbecues en famille et entre amis.

De plus, si votre tente est relativement facile à monter, songez à la démonter durant les périodes les plus chaudes de la journée. Vous éviterez ainsi que la chaleur soit emprisonnée à l’intérieur et vous dormirez mieux la nuit venue, sans recourir à un ventilateur électrique ou à piles.

Changez des hot-dogs et des sandwichs…

Le moment le plus attendu d’un séjour en camping? Faire griller des saucisses et des guimauves sur un feu de camp! Cependant, si vous passez plus d’une journée ou deux dans la nature, vous voudrez peut-être varier votre menu. Nous y avons pensé! Voici un menu pour une journée complète – à préparer sans électricité :

  • Le gruau sans cuisson, à préparer la veille au soir, est nourrissant pour le petit-déjeuner et peut être personnalisé au goût de chaque membre de la famille. Les portions peuvent être préparées dans des contenants réutilisables comme des pots Mason, qui servent aussi pour le service.
  • Pour le lunch, songez à un assortiment de viandes froides, charcuteries et fromages, servis avec des craquelins, des confits et des fruits. Ce repas plaît généralement à tout le monde, y compris les jeunes enfants.
  • Faites la fiesta en camping en emportant des croustilles de maïs, de la salsa, du fromage râpé, de la crème sure, des haricots en boîte, des légumes et quelques avocats. Préparez une savoureuse guacamole sur place, puis faites chauffer une casserole de nachos ou de quesadillas sur le feu de camp – plat que toute la famille pourra partager.
  • La vie en plein air, ça creuse l’appétit. Essayez ces collations santé, sans cuisson, pour avoir de l’énergie toute la journée : bouchées énergisantes sans cuisson, pommes et beurre d’arachides (ou beurre sans noix pour les personnes allergiques), légumes et hummus ou encore mélange du randonneur.

Nous espérons que cette liste vous inspirera pour votre prochaine escapade en plein air et vous encouragera à vous préoccuper de l’économie d’énergie au moment de préparer vos bagages. Et si un petit voyage de camping ne suffit pas à étancher votre soif d’aventures et d’exploration des grands espaces – tout en réduisant votre empreinte écologique –, alors laissez-vous inspirer par Sarah. Cette jeune femme d’Ottawa a minutieusement transformé une fourgonnette et est partie avec son chien faire un « road trip » pancanadien, écolo et respectueux de la durabilité environnementale.

Vos commentaires
Close