Clients et services publics doivent lutter ensemble pour prévenir la fraude

En tant que fournisseurs de services essentiels, les services publics sont déterminés à sensibiliser leurs clients aux plus récentes tactiques qu’utilisent les fraudeurs pour les cibler. Malheureusement, bien que différentes arnaques aient eu cours avant la pandémie, les fraudeurs tentent maintenant de profiter de la crise de la COVID-19 et de l’incertitude financière que vivent de nombreux clients.

Voici quelques arnaques courantes en lien avec la pandémie et des conseils pour vous aider à vous protéger :

  • Les fraudeurs menacent souvent les clients de débrancher leur service sur-le-champ. Ils leur demandent des renseignements personnels ou exigent un paiement pour éviter une interruption de service.
  • Depuis le début de la pandémie, les fraudeurs profitent de la hausse des activités en ligne. Ils téléphonent aux clients et leur demandent d’effectuer un paiement au moyen d’une appli de paiement électronique, de cryptomonnaie (Bitcoin) ou de transactions directes sur le site d’une institution financière.
  • Les fraudeurs se servent de tactiques pour s’en prendre aux foyers dont le budget est serré. Ils annoncent aux clients qu’ils ont fait un paiement en trop sur une récente facture et qu’ils ont donc droit à un remboursement. Ils demandent alors les données bancaires du client afin de pouvoir procéder au remboursement. Ils prétendent parfois qu’un paiement immédiat de la facture donnera droit à un rabais ou encore qu’un don à un organisme de bienfaisance peut être fait en échange du paiement d’une facture.
  • Les fraudeurs se font souvent passer pour des employés d’un service public. Ils informent les clients que le numéro de téléphone qui apparaît sur l’afficheur n’est pas celui du service public en question, car ils travaillent à la maison en raison de la pandémie de COVID-19.

Les employés des services publics n’appellent jamais les clients pour exiger un paiement immédiat et ne demandent jamais des renseignements personnels par téléphone. Les employés des services publics ne demandent jamais non plus aux clients d’acheter une carte prépayée pour régler une facture ni d’utiliser une appli de paiement d’une tierce partie, et ce, pour éviter un débranchement immédiat du service.

Si vous recevez un courriel, un appel téléphonique, un texto ou une visite en personne à la maison, n’oubliez pas de suivre les conseils suivants :

  • Prenez votre temps. Les fraudeurs ont l’habitude de mettre de la pression sur les clients lorsqu’ils leur demandent des renseignements personnels et un paiement immédiat.
  • Vérifiez. Les fraudeurs se font souvent passer pour des employés d’un service public. Si un « employé » se présente à votre porte, demandez toujours sa carte d’identité. Si un « employé » vous téléphone, assurez-vous qu’il puisse démontrer qu’il travaille bel et bien pour le service public en question. En cas de doute, raccrochez, refermez la porte ou ignorez le courriel. Contactez ensuite directement le service public en question en utilisant les coordonnées indiquées sur une facture récente.
  • Attendez avant d’agir. Réfléchissez aux renseignements qu’on exige de vous. Si la demande ou la démarche vous semble non sécuritaire ou inappropriée, reconsidérez la situation et posez des questions.

Personne ne sait quand ou comment un fraudeur se manifestera. Par conséquent, il est important que les clients des services publics comprennent les types de menaces qui planent sur eux et soient conscients qu’ils pourraient en être la cible à tout moment. La pandémie a créé un contexte particulier pour chacun de nous – et il est facile d’être pris au dépourvu. Les services publics et les clients doivent continuer à travailler ensemble pour accroître la sensibilisation au sein de la population. Surtout, nous devons tous être à l’affût des tactiques utilisées par les arnaqueurs. Ensemble, nous pouvons prévenir la fraude.

Cet article rédigé par Monica Martinez, directrice générale de l’organisme Services publics unis contre la fraude

Was this page useful container
Vos commentaires
Close