Stockage d’énergie : clé du zéro net?

Par définition, le stockage est l’action de conserver un produit en attente. Chargeons maintenant, utilisons plus tard. Justin Rangooni nous a récemment rendu visite sur le balado ThinkEnergy (en anglais seulement) pour discuter du stockage sur batterie, qui peut aider à atteindre les objectifs zéro émission nette. Voyons donc comment le stockage d’énergie peut être bénéfique pour notre réseau d’électricité et notre collectivité.

Image 01

L’analogie :

Grosso modo, le stockage d’énergie s’apparente beaucoup à la recharge d’un iPhone : on le branche au moment opportun et on l’utilise au besoin.

Justin Rangooni l’illustre ainsi : « Quand le vent souffle, que le soleil brille, que l’eau coule et que les centrales nucléaires bourdonnent, le stockage d’énergie permet au réseau d’électricité de prendre une grande inspiration. Mais quand le vent tombe, que le soleil se voile, que l’eau stagne ou que les centrales nucléaires s’arrêtent, l’énergie stockée permet au réseau d’expirer son souffle et de livrer cette électricité aux maisons et aux entreprises. C’est donc ce que le stockage d’énergie peut faire pour optimiser le processus. »

Le concept :

Possédez-vous un bloc-batterie, si pratique pour recharger votre téléphone en manque d’énergie? Maintenant, imaginez si votre maison en avait un, elle aussi, pour l’aider à faire le plein d’énergie durant les heures de pointe. Le stockage aidera le réseau d’électricité en atténuant les pointes de demande lors desquelles les besoins sont les plus grands. Par exemple, les vagues de chaleur intenses en été peuvent surcharger le réseau si tout le monde utilise en même temps la climatisation à pleine capacité. Le stockage sur batterie peut être très utile en « retirant » ces maisons du réseau, de sorte que l’approvisionnement en électricité soit mieux équilibré.

M. Rangooni explique : « Le stockage d’énergie apporte diverses solutions. Il propose différentes solutions en fonction des besoins qui surgissent. Si on en a besoin pour des motifs de fiabilité, par exemple pour s’assurer que les lumières restent allumées, le stockage d’énergie peut jouer ce rôle en conservant cette énergie jusqu’au moment où elle est requise. Le recours au stockage d’énergie pour des motifs d’abordabilité contribue à différer des investissements qui, autrement, seraient affectés à de nouvelles installations de production d’énergie ainsi qu’à des poteaux et des fils. »

Image 01

La recharge de batterie zéro émission nette :

Alors, comment le stockage sur batterie se traduit-il par des avancées zéro émission nette? Ces deux notions se recoupent de différentes façons. La première est la suivante : les batteries peuvent être chargées par des sources d’énergie renouvelables – comme le vent, le soleil et l’eau – et utilisées à la place de l’électricité « normale », qui n’est peut-être pas entièrement renouvelable. En plus d’ajouter de l’énergie propre dans le panier énergétique, les batteries peuvent aussi réduire la nécessité de renforcer et d’agrandir le réseau d’électricité. Bien que nous nous efforcions continuellement d’améliorer l’infrastructure en place, si nous pouvons éviter d’ajouter de coûteuses installations fortement productrices d’émissions de gaz à effet de serre, nous pourrons nous rapprocher davantage de nos objectifs de carboneutralité.

Fait amusant! Hydro Ottawa produit suffisamment d’énergie propre à partir de sources renouvelables pour alimenter 107 000 habitations par année (ou un tiers de la ville d’Ottawa). Cliquez ici pour en savoir plus sur la provenance de votre électricité.

Ce que vous pouvez faire :

Vous savez maintenant comment le stockage sur batterie peut aider les compagnies d’électricité et les gouvernements, tant sur le plan de l’infrastructure qu’au chapitre de l’énergie verte qu’il procure aux clients. Mais qu’est-ce que les citoyens peuvent faire de leur côté? Comme Justin Rangooni le souligne, nous sommes encore aux toutes premières étapes du concept d’utilisation des batteries pour alimenter nos maisons, mais cela ne veut pas dire que ce n’est pas en préparation. Voici ce qu’il avait à dire à ce sujet :

« La réponse à court terme est de se tourner vers les véhicules électriques. En tant que propriétaire résidentiel, c’est le meilleur moyen d’agir pour votre propre décarbonation. Et d’ailleurs, avec les systèmes qui relient les véhicules au réseau, il pourrait y avoir de nombreuses possibilités de décarbonation du réseau d’électricité comme tel. La batterie d’un véhicule électrique peut constituer un dispositif de stockage pour vous. Je le répète, il y a beaucoup de possibilités qui s’en viennent pour les propriétaires résidentiels, et je pense que ceux-ci peuvent faire les premiers pas en adoptant un véhicule électrique. »

En résumé, les batteries représentent une nouvelle opportunité : elles pourraient profondément changer le réseau d’électricité tel qu’on le connaît aujourd’hui. Qu’il s’agisse d’insuffler de l’énergie plus verte dans le réseau d’électricité ou d’empêcher la construction de nouvelles infrastructures fortement émettrices, le stockage est le bloc-batterie qui nous rapprochera d’un avenir zéro net.

 

Was this page useful container
Vos commentaires
Close